LE LOBBY GAY EST DE RETOUR

puissant lobby
 

Quand on traîne ses guêtres sur les réseaux sociaux on apprend qu’il existe un « puissant lobby gay » ou sa variante plus universaliste le « puissant lobby LGBT ». Avant il existait des groupes militants, composés d’une poignée de volontaires qui affrontaient l’adversité et tentaient de faire connaître leurs opinions à la face du monde dans l’espoir de faire bouger les lignes. Et leur seule puissance était celle du verbe. Depuis la croisade de la Manif Pour Tous on a vu apparaître la main cachée : le puissant lobby gay qui œuvre dans l’ombre. Pas un lobby au sens exact, mais une sorte de confrérie secrète impalpable qui dicterait ses consignes aux médias qu’il noyauterait de toutes parts, placerait ses hommes et ses femmes aux postes clefs de la République et des principales entreprises, et ferait plier les politiques sous ses efficaces menaces.

On pourrait hausser les épaules devant cette fable. D’autant plus qu’ayant connu de facto le difficile chemin de la minorité sociale à la reconnaissance de droits égaux, l’on sait ce que cette fadaise a d’insultant pour tant de vies brisées par l’ostracisme. Mais cet argument magique n’est pas seulement porté par la mode des conspirations en tous genres où le meyssanisme est le nouveau messianisme ; il est aussi une résurgence de l’esprit réactionnaire d’avant-guerre, où juifs, communistes, francs-maçons étaient dépeints comme une cinquième colonne antinationale agissant dans l’ombre, insaisissable et gangrénant le pays… Ou plus avant encore, l’offensive des bellicistes prussiens contre la « Table de Liebenberg » qui déclencha l’affaire Harden-Eulenburg

L’indigence intellectuelle de ceux qui imaginent un lobby gay invisible et tout-puissant est un symptôme inquiétant dans un monde instable, terrorisé, où les notions mêmes de démocratie, de laïcité, du vivre ensemble semblent moins partagées qu’hier et constamment interrogées dans une confusion des esprits qui fait craindre pour l’avenir.

Par un singulier retournement, le coming-out de personnalités n’est plus seulement un abandon d’hypocrisie ou un simple acte de vérité, cela devient aussi la preuve d’une sorte d’impérialisme homosexuel ; des animateurs TV : c’est bien la preuve que les médias sont aux mains de la camarilla du Marais, le patron d’Apple : c’est bien la preuve que les dollars coulent à flots pour favoriser le mariage gay aux USA, des maires de grandes villes : c’est nécessairement une pluie de subventions indues à des associations impies et « communautaristes », etc.

Somme toute cette fadaise de lobby gay n’est pas drôle. Elle est l’un des signes, parmi d’autres, d’une crise de la représentation politique où ce qui est fait est de moins en moins ressenti comme l’expression de la volonté assumée de représentants ; les volitions apparaissent de plus en plus comme les conséquences d’obscurs jeux de circonstances et de pouvoirs. Dans cette perte de citoyenneté il y a tout à craindre pour l’avenir.

Publié dans : Gay, Politique, Société |le 5 avril, 2015 |4 Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

4 Commentaires Commenter.

  1. le 6 avril 2015 à 21 h 42 min Jean Patou écrit:

    Ouais, les Lumières ont un sacré plomb dans l’aile.

    Mais ce que vous ne dites pas, c’est qu’il y a effectivement un puissant lobby du fist — que dis-je ? une vraie main cachée !

    Moins cachée depuis ce livre publiée par La Découverte :
    http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-fist-9782355220869.html

    Répondre

  2. le 15 avril 2015 à 19 h 46 min Mérode Vercelli écrit:

    Vous avez raison de dénoncer les dangers du lobby gay. Le Fronce eest en danger. Perso, ça me fait peur ! Ils vont tous nous enc… Oh ! oui, oh oui, oh oui ! pardon, je m’égare !

    Répondre

  3. le 27 avril 2015 à 0 h 44 min Silvano écrit:

    On me cache tout, on me dit rien, mais j’ai mis le nouveau lien. Non mais !

    Répondre

  4. le 22 septembre 2015 à 8 h 17 min Charles écrit:

    Invoquer une indigence intellectuelle, c’est prêter à ceux-là une sincérité qu’ils n’ont pas, parler de malhonnêteté intellectuelle serait plus juste. Quiconque a suivi les palabres qui ont agité la société civile durant le projet de loi du mariage pour tous, sait combien c’est sciemment et consciemment, que les objections étaient principalement de bien fallacieux arguments, pour ne pas dire des mensonges rances et sans complexe. Il y a une stratégie de communication là-dessous, qui consiste à noyer la parole publique sous un flot de boniments, dont il restera quoi qu’on fasse toujours un bruit de fond, apte à travestir la réalité factuelle, c’est une politique de parasitage et d’intoxication, parfaitement délibérée et dont l’imputation de lobby fait partie.
    Ceci dit, s’il n’y a pas en France de lobby gay au sens où l’entendent nos anti-tout, la population LGBT de par sa visibilité croissante acquière peut-être un poids socio-économique et par conséquent politique naturels. En tout état de cause j’imagine mal nos chers politiques se mettre à dos une belle tranche de la population pour des raisons uniquement humanistes. Qui pourrait totalement nier que le mariage pour tous constitue à peu de chose près la seule caution de gauche de la présente gouvernance.

    Répondre

Répondre à Charles Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

MASTIGOUCHE |
Une voyance par telephone |
La Passerelle Gourmande |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faceaumiroir
| Agence Immobilière en Vallé...
| Change The World Together