RETOUR EN GRÂCE D’ALAN TURING

turing 2014
Logo de 2014 Année Turing.

Tout le monde ou presque connait désormais Alan Turing, le mathématicien génial qui a cassé le code de l’Enigma, la machine de cryptage allemande, pendant la seconde guerre mondiale et dont les travaux sont considérés comme précurseurs de l’intelligence artificielle (test de Turing) et de l’informatique (machine de Turing). Il ne faisait pas mystère de son homosexualité et en 1952 il sera condamné pour "indécence manifeste" selon les lois britanniques de l’époque. Condamné à une peine de prison ou une castration chimique, il préféra cette dernière pour poursuivre ses recherches. Surveillé étroitement par la police en pleine guerre froide et atteint physiquement par le traitement chimique, il s’est suicidé en 1954 en croquant une pomme empoisonnée au cyanure, il avait 41 ans. Son décès avec une pomme croquée a donné lieu à une légende urbaine : le logo d’Apple aurait été choisi en référence à Turing. Légende que l’on trouve encore dans certains ouvrages mais qui a été démentie par le créateur du logo (le premier logo faisait référence à Isaac Newton, qui s’était pris une pomme sur la poire), mais il est vrai que la firme de Cupertino a longtemps laissé dire…

Si les travaux de Turing n’avaient pas été interrompus si brutalement, qui sait quels progrès aurait fait l’informatique dans la seconde moitié du vingtième siècle ? En son hommage, depuis 1966 est attribué chaque année un "prix Turing", sorte de Nobel de l’informatique, par l’ACM (Association for computing machinery) à une personne ou un groupe de personnes ayant apporté une contribution technique majeure en informatique. Notons qu’un seul français, Joseph Sifakis, a obtenu ce prix (en commun avec deux américains) en 2008. La mobilisation de nombreux scientifiques, suivie du dépôt d’une pétition de 37 405 signatures, a permis d’aboutir en 2009 aux "regrets" du gouvernement britannique puis en 2013 à une réhabilitation en forme de "royal pardon". Après 2012, pour le centenaire de sa naissance c’est désormais 2014 qui est une « année Turing » pour les 60 ans de sa disparition. De nombreuses initiatives sont prises dans différents pays pour saluer la mémoire de Turing et souligner son apport scientifique. Le lecteur pourra utilement se reporter au site www.turingcentenary.eu (et au compte twitter associé @AlanTuringYear).

Pour couronner cette année Turing, un film biographique (un biopic comme on dit) va sortir en salle : "Imitation Game". La bande annonce est prometteuse (voir la bande annonce en VOST) mais il faudra patienter : si le film sort en octobre aux USA et en novembre au Royaume-Uni, en Italie ou au Portugal, il ne sortira en France… que le 28 janvier 2015. Il y a sûrement de bonnes raisons pour cette chronologie de diffusion mais elle échappe un peu à mon entendement. L’année Turing 2014 s’achèvera donc, ici, en 2015. 

Le film est basé sur la riche biographie écrite par Andrew Hodges dont la toute première version (anglaise) date de 1983 et dont la version française chez Payot porte le titre de "Alan Turing ou l’énigme de l’intelligence" (on perd au passage le double sens du titre anglais "Alan Turing : The Enigma"). J’avais lu cette biographie il y a longtemps, à une époque où Turing était largement méconnu en dehors de cercles restreints de mathématiciens. Je découvrais alors un chercheur génial et visionnaire ainsi qu’un contexte pesant et dramatique : le secret militaire, la répression de l’homosexualité et la fin tragique en clin d’œil à Blanche Neige avec une pomme empoisonnée mais avec nul Prince Charmant à la fin. Andrew Hodges est lui-même mathématicien et homosexuel, il voue une passion à Turing et il a collecté de nombreuses photos et recueilli de nombreux témoignages et anecdotes. Sa volumineuse biographie fait toujours référence aujourd’hui et ses travaux ont rendu indissociables l’hommage au génie de Turing et la dénonciation du sort fait aux homosexuels en Angleterre, même après l’ère victorienne en ces années d’après-guerre.

Ce destin hors du commun méritait de sortir du simple cadre de conférences ou de documentaires pour en faire un film grand public. C’est maintenant chose faite et j’en attends fébrilement la sortie…

Publié dans : Divers, Gay, Société |le 28 septembre, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

MASTIGOUCHE |
Une voyance par telephone |
La Passerelle Gourmande |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faceaumiroir
| Agence Immobilière en Vallé...
| Change The World Together