DINARD & SON HISTOIRE

plaque jean 4

Cette plaque commémorative apposée dans un recoin de la promenade du Clair de Lune à Dinard, rappelle le débarquement le 3 août 1379 du duc Jean IV de retour d’exil. La plaque est peu mise en valeur, elle est difficilement lisible et aucun panonceau n’explique quoi que ce soit aux promeneurs et touristes qui passent devant, la municipalité semblant s’en ficher éperdument.

Ce ne fut pas toujours le cas ; ce bas-relief, œuvre du sculpteur breton Armel Beaufils, a été apposé en 1937 par la municipalité d’alors grâce à une souscription nationale, et quelques années plus tard au jour anniversaire du 3 août 1939, une reconstitution en costumes a célébré le 560ème anniversaire de l’événement historique…

Éclairons donc le lecteur très sommairement sur l’événement en question. Une guerre de succession se déroule en Bretagne à la mort de Jean III, guerre annexe à la guerre de Cent Ans. Deux maisons s’opposent : les Montfort alliés aux anglais et les Penthièvre alliés aux français. On passera sur les différentes péripéties pour amateurs d’histoire. Dans l’affaire, le droit dynastique est moins fort que les intérêts de chacun, la noblesse bretonne veut prospérer et le peuple qu’on le pille le moins possible. Peu soutenu, sauf par les anglais qui se comportent en bourrins, Jean de Monfort s’exile en Angleterre. La voie est libre pour Charles de Blois, mari de Jeanne de Penthièvre et le Roi de France Charles V confisque le duché dans le but de le rattacher à la couronne. Comme les français se comportent encore plus mal que les anglais, la noblesse bretonne, y compris Jeanne de Penthièvre alors duchesse de Bretagne, change d’avis et décide de rappeler le soudain légitime Jean de Montfort. C’est ainsi que le désormais Jean IV débarque à Dinard accompagné de ses soldats anglais pour reprendre possession de « son » duché. Il en reprendra possession assez facilement et la lignée Monfort sera assurée pour longtemps. Ce retour dit « triomphal » a donné lieu à une célèbre chanson du folklore (« An alac’h »)  et à un enjolivement historique imaginant une foule en liesse sur les bords de Rance pour accueillir le retour d’exil. L’écrivain Roger Vercel déclara ainsi « le débarquement de Jean IV à Dinard fut une apothéose ». Le comité d’accueil fut sans doute beaucoup plus restreint qu’on ne le laisse imaginer et le retour de la soldatesque anglaise moins appréciée encore…

Martine Craveia-Schütz élue maire de Dinard depuis cette année aura-t-elle la bonne idée de valoriser l’histoire de sa ville ?

Publié dans : Bretagne |le 23 août, 2014 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

MASTIGOUCHE |
Une voyance par telephone |
La Passerelle Gourmande |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faceaumiroir
| Agence Immobilière en Vallé...
| Change The World Together