Archive pour juillet, 2014

LCI & LE CSA

lci logo

La décision du CSA concernant le refus de passage en TNT gratuite de trois chaînes fait l’objet de vives critiques. C’est principalement la décision concernant LCI qui fait problème, Nonce Paolini ayant annoncé que puisque c’était comme ça, la chaîne cesserait d’émettre à la fin de l’année. Plusieurs responsables politiques de l’UMP font chorus pour dénoncer une censure politique. Ils visent Olivier Schrameck le président du CSA qui fut directeur de cabinet de Jospin, oubliant allègrement que 6 membres sur 9 du CSA ont été désignés par la droite… Et comme le trio Bergé-Pégasse-Niel a fait savoir son intérêt pour racheter LCI, bingo ! on a un complot tout trouvé…


Une censure politique vraiment ? En fait la situation était connue depuis un moment : le choix originel du groupe TF1 concernant la TNT payante était-il le bon ? Les deux autres chaînes d’info en continu, iTélé et BFM TV sont déjà en difficulté et un troisième acteur gratuit sur la même niche audiovisuelle, c’était réduire encore la part des recettes publicitaires de chacun. Le Comité d’Entreprise de BFM TV s’en était ému lorsque la volonté de TF1 de faire passer LCI en TNT gratuite a été connue, la crainte du plan social n’existe pas qu’à LCI… Et signe que les chaînes thématiques s’inquiètent pour leur espace vital, l’ACCeS, l’organisation professionnelle qui regroupe les chaînes conventionnées éditrices de service, s’est félicitée de la décision du CSA.


La situation de LCI et de son personnel est préoccupante. Elle l’était avant la décision du CSA. Elle l’est encore plus, c’est vrai, maintenant qu’elle reste en TNT payante. Mais une autre décision aurait aussi fragilisé le personnel des chaînes concurrentes. Le constat est le même pour d’autres niches de la télévision par câble ou satellite. La colère exprimée par le personnel de LCI est compréhensible, ce qui l’est moins c’est que des « responsables » politiques dont on se demande quel est leur niveau d’information de la situation de l’audiovisuel français, fassent des gesticulations purement politiciennes.

Publié dans:Politique |on 30 juillet, 2014 |Pas de commentaires »

L’EMPIRE DU SENS

info

La même info relayée sur Twitter par Libé et l’AFP… Choisir le fait ou le message ? Contrairement au corps d’un article de presse où la narration d’un fait divers peut amener le lecteur à interpréter le message que le rédacteur lui fait passer, le titre peut être plat (AFP) ou racoleur (Libé). Dans l’illustration présente, le rédacteur de Libé occulte totalement le fait qui fonde l’information pour délivrer un message totalement autre, ce n’est plus un contrôle de police qui tourne mal, c’est un policier qui tue un Roumain. Le « pourquoi » (un contrôle qui tourne mal) est remplacé par un autre : il tue (volontairement ?) un Roumain (parce qu’il est roumain ?)…


Le média utilisé (Twitter) oblige à la brièveté et l’on sait avec quelle superficialité le flux continu et permanent des informations plus ou moins sérieuses est lu sur réseaux sociaux. Le rédacteur du tweet de Libé a fait une triple faute : morale, journalistique et citoyenne. Morale parce qu’il flatte l’instinct supposé du lecteur ; journalistique parce qu’il n’appelle pas à la réflexion du lecteur, il impose d’emblée son point de vue ; citoyenne parce que dans la vacuité de l’analyse sociale au sein des réseaux sociaux il renonce à tout effort d’émancipation.

Publié dans:Société |on 30 juillet, 2014 |Pas de commentaires »

VERSAILLES

valer

Début juillet, j’étais invité par A* à assister à un récital à la Chapelle Royale du Château de Versailles. Il s’agissait de différentes œuvres dont le Stabat Mater de Pergolèse, chanté par deux contre-ténors, Philippe Jaroussky et Valer Sabadus. Le premier, tout le monde connait et ne jure que par lui ; je n’avais jamais écouté le second en live


J’avais déjà écouté Jaroussky en concert et j’avoue une certaine réticence au timbre de sa voix, mais ce jour là je dois avouer que j’étais bluffé. Sa puissance et sa maîtrise technique étaient impressionnantes. Une maturité aussi, on le sentait à l’aise, posé et cela se ressentait dans le chant. Peut-être que le fait d’être placé au deuxième rang y était pour quelque chose mais il m’a donné la chair de poule.


Le jeune Valer Sabadus était moins à l’aise que son acolyte au début du concert mais sa voix avait une rondeur agréable qui comblait le déficit de puissance et de technique. En rappel à la fin du concert exécuté par l’ensemble Arpeggiata dirigé par Christina Pluhar, le duo s’est agréablement « lâché » pour notre plus grand bonheur. Valer Barna Sabadus nous vient de Roumanie, avec le croate Max Emanuel Cenčić, on constate que l’Europe orientale nous offre de magnifiques contre-ténors…

Publié dans:Musique |on 29 juillet, 2014 |1 Commentaire »

VÉTÉRAN

Rainbow flag

Je ne suis pas allé à la Gay Pride pluvieuse de 2014. Comme un de mes jeunes amis s’en étonnait, je lui confiais que je pouvais bien faire l’impasse sur celle-là puisque j’en avais fait 33 autres… Depuis la première marche du 4 avril 1981 pour être précis. En disant cela, je me suis senti tout à coup plus cacochyme que je ne le suis. Le sentiment d’être un vétéran d’une guerre oubliée dont la mémoire s’efface.

Quinze jours plus tard j’aurai effectivement le loisir de « jouer » au vétéran puisqu’un jeune universitaire a demandé à m’interviewer sur la vie des homosexuels dans les années 70-80. Au fil de la discussion, en soulignant les aspects les plus différents de l’époque actuelle j’avais l’impression de parler de lampes à pétrole et de machines à vapeur. Je parlais d’un monde sans téléphone portable et sans internet, d’une époque où l’homophobie se portait en sautoir et où notre folle utopie était en-deçà de notre réalité présente. La colère de mes vingt ans aussi, cette « résistance » pour vivre libre et en pleine lumière. Alors oui, cette année j’ai fait relâche et j’ai déserté les pavés parisiens, laissant à d’autres le soin de perpétuer les émeutes de Stonewall.

Publié dans:Gay |on 28 juillet, 2014 |1 Commentaire »

ENSEIGNE

enfants riches déprimés


Au hasard des rues je cherchais une échoppe pour vieux pauvres joyeux et je suis tombé sur cette boutique de fringues… Elle était déserte, tous les jeunes riches du quartier prenaient l’apéro à l’une des nombreuses terrasses ensoleillées du quartier pour passer leur déprime.
 

Publié dans:Divers |on 28 juillet, 2014 |Pas de commentaires »

CALME & TEMPÊTE

phare du Grand Jardin la nuit

Hier je suis passé par une place de la République en état de siège, toutes les issues bloquées par un important dispositif policier. C’était la toute fin du rassemblement pro-palestinien. Des bris de verre épars ajoutaient à l’aspect de désolation de la place. Une femme voilée hurlait devant des CRS impassibles « c’est une honte ! » sans que l’on sache exactement ce qui était le motif de son courroux. Je traversais la place par hasard avec une certaine curiosité.

De longue date j’ai soutenu le peuple palestinien dans le droit de vivre en paix sur une terre partagée. Mais les rassemblements actuels ne me disent rien qui vaille. En dehors de la violence gratuite qui dessert la cause affichée, il y a trop de d’expressions insupportables, d’antisémitisme voilé ou sans fard, de signes qui n’appellent pas à la paix mais au conflit. Une guerre de religion aussi. Le support au Hamas et la prière effectuée sur la place me glacent. Je n’ai jamais supporté les culs-bénis de toutes factures, je ne vais pas commencer à m’accoquiner avec les barbus.

En ce mois de juillet où les avions de ligne se font tirer dessus, où le Moyen-Orient continue de s’embraser, je veux rester seul dans le calme vespéral d’une plage bretonne où seul le bruit des vagues berce mon vague à l’âme…

 

Publié dans:Politique |on 27 juillet, 2014 |1 Commentaire »

MASTIGOUCHE |
Une voyance par telephone |
La Passerelle Gourmande |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Faceaumiroir
| Agence Immobilière en Vallé...
| Change The World Together